« An Adpology » : Quand la pub demande pardon aux femmes

Temps de lecture: 2 minutes

 

Une très belle trouvaille que je souhaitais vous partager ! Il s’agit d’une courte vidéo sortie en 2018 pour la Journée Internationale de la Femme où la publicité s’excuse de la façon dont elle représente la femme dans ses publicités.
Parmi les exemples cités, les publicités où on rase des jambes déjà rasées, où les femmes plus-sizes font une taille 42 max et où les femmes de plus de 50 ans sont au mieux jouées par des femmes de 35 ans.

Bref, un message qui promeut le body-positif et qui s’excuse auprès de toutes les femmes qui ne se trouvent pas représentées dans ces publicités et qui se sentent « pas assez bien » du fait de ces publicités très normées.

 

« An Adpology : A short film created for International Women’s Day in collaboration with a group of passionate creative folk from the advertising industry. #adpology »

An Adpology : Un film court créé pour la Journée Internationale de la Femme en collaboration avec un groupe de créatifs passionnés du domaine publicitaire. #adpology

 

Petite ironie d’ailleurs de sortir cette vidéo le jour de la Journée Internationale de(s droits de) la Femme, que certains n’hésitent pas à raccourcir en Journée de la Femme et qui pensent que c’est une super occasion pour proposer des offres spéciales sur le maquillage, les produits ménagers, la lingerie etc… Mais ceci est encore un autre sujet 😉 !

 

Pour finir sur une note positive, on se rappelle de la publicité de Always sur ce qu’on entend par « Faire quelque chose comme une fille » ! Une courte publicité pour mettre en avant cet abus de langage et les prégugés encore tenaces même chez les plus jeunes, sur ce que ça voudrait insinuer d’être une femme :

 
Source


Alex Carmona - Sollya

Ma mission ? Proposer de la communication digitale et responsable pour permettre aux structures (associations, TPE, PME,…) de communiquer avec éthique sur le web.